La carte d'assurance-maladie comme support de données 

Lorsque vous recevez votre carte, la puce électronique contient uniquement les renseignements figurant au recto, à savoir:

  • Nom, prénom
  • N° de la carte
  • Date de naissance, sexe
  • N° OFSP
  • N° AVS
  • Date d’expiration
  • Numéro du service de conseils en santé concordiaMed disponible 24 h sur 24

 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire enregistrer d’autres informations sur la puce électronique (ce service peut être soumis à des frais):

  • Groupe sanguin et transfusions
  • Vaccins
  • Transplantations
  • Allergies
  • Maladies et séquelles d’accidents
  • Renseignements supplémentaires, p. ex. opérations subies, implants
  • Médication
  • Coordonnées des personnes à avertir en cas d’urgence
  • Directives anticipées sur les volontés du patient

 

 

Consultation et enregistrement des données

Tous les médecins, pharmaciens, dentistes, chiropraticiens, sages-femmes, physiothérapeutes, ergothérapeutes, ainsi que le personnel infirmier, les logopédistes et les diététiciens peuvent consulter les données médicales si le patient donne son accord et qu’il leur communique son code PIN. On parle dans ce cas d’un droit de lecture.

 

Toutefois, seuls les médecins, les dentistes et les chiropraticiens sont habilités à enregistrer et à supprimer des données médicales sur la carte. Les pharmaciens peuvent uniquement enregistrer, ou effacer, des indications sur les médicaments, les adresses de personnes à contacter en cas d’urgence, les mentions de directives anticipées sur la volonté du patient et des renseignements sur le don d’organes.

Demandez à votre fournisseur de prestations de vous donner une copie sur papier des informations enregistrées. Ainsi, les données d’urgence sont conservées même en cas de perte de la carte.

 

Ces prestations, payantes, sont à la charge de l’assuré et ne sont pas remboursées par l’assureur-maladie. En cas de perte ou de vol, ou si la carte est endommagée, les données médicales qui y figuraient ne peuvent plus être récupérées. Il en va de même lorsque vous perdez votre code PIN. L’enregistrement des données d’urgence dans la nouvelle carte d'assurance-maladie est lui aussi payant.

 

Veuillez noter que les données d’urgence ne peuvent pas être lues par les fournisseurs de prestations des autres pays européens.

CONCORDIA ne peut PAS lire les données d’urgence enregistrées sur votre carte, et ne connaît pas votre code PIN ni PUK.

Protection des données personnelles avec le code PIN

Vous pouvez protéger les données d’urgence enregistrées sur votre carte d'assurance-maladie en recourant à un code PIN. Sachez toutefois qu’elles ne pourront pas être consultées s'il arrive quoi que soit, ce qui semble peu judicieux. CONCORDIA déconseille dès lors l'utilisation d'un code.

 

Sans votre code PIN, vous ne pourrez plus consulter les informations que vous avez choisi d’enregistrer. Il faudra alors commander une nouvelle carte d'assurance-maladie et faire réenregistrer vos données.

 

Vous recevez, en même temps que votre carte d'assurance-maladie, un code PUK. Cette clé d’accès vous permettra de déverrouiller votre carte au cas où vous auriez tenté d’entrer un code PIN erroné à plusieurs reprises. Veuillez le conserver soigneusement.